Assurance Automobile

Automobile :
  •  Responsabilité Civile :
Cette garantie, obligatoire, consiste en la prise en charge des dommages causés à un tiers lorsque votre responsabilité est engagée à l’occasion d’un accident impliquant votre véhicule.
 
  •  Tierce ou dommages :

Cette garantie prend en charge les dégâts subis par votre véhicule lors d’un accident dont la responsabilité vous incombe (après déduction d’une franchise variant de 3% à 20%). Elle est conseillée pour les véhicules de moins de trois ans.

  •  Dommage collision :

Cette garantie consiste en la prise en charge des dégâts subis par votre véhicule, mais en cas d’accident avec un tiers identifié.

  •  Vol :

La garantie des dommages consécutifs à la disparition totale du véhicule, aux détériorations liées directement à une tentative de vol ainsi que les frais engagés pour la récupération du véhicule.

  • Incendie :

La garantie des dommages subis par le véhicule ainsi que les accessoires et pièces de rechange livrés par le constructeur.

  • Bris de glace :

Garantie des dommages résultant d’un bris subi par le pare brise, les glaces latérales avant et arrière, la lunette arrière et le toit fixe ou ouvrant transparent.

  • Défense et recours :

En cas d’accident mettant en jeu la responsabilité civile de l’assuré, l’assureur s’engage à :

- Assister l’assuré dans la gestion des sinistres

- Défendre l’assuré

- Intervenir en cas de recours judiciaire ou amiable.

  • Coll. / TRE :

Définition de la garantie : Cette garantie couvre les dommages subis lors d’un choc avec un autre véhicule ou un tiers identifié, que l’assuré soit fautif ou non, et même en cas de renversement du véhicule sans un choc préalable avec un autre véhicule.

Personnes transportées :

Cette assurance a pour objet de verser au conducteur et aux personnes transportées (à titre gratuit dans le véhicule assuré), lorsqu’ils sont victimes d’un accident corporel :

- Le capital assuré en cas de décès.

- Le capital assuré en cas d’invalidité.

Elle permet également de rembourser les frais médicaux engagés en cas d’accident et ce à hauteur du capital assuré.